Le blogueur russe Maria Kanevskaya parle de State of Mind pendant le Salon Intercharm 2017 à Moscou

La traduction de l’article du blogueur russe Maria Kanevskaya.

Le lien de la source :
http://parfumka.pro/?p=139776

Moscou. InterCharm-2017. Maria Kanevskaya
Le deuxième jour. La première.

Rappelez-vous, hier j’ai dit que maintenant je vais commencer dans le même endroit où j’ai fini hier? C’est à dire, sur le stand du distributeur russe « United Europe ». Je l’ai fait. Et j’ai eu une merveilleuse chance d’aller nulle part et de me perdre. Aujourd’hui c’était parce que de nouveau il y avait de l’amour. Comme d’habitude – du premier regard ou plus exactement du premier souffle.
Je suis un peu sclérosée. J’ai complètement oublié. Ce qui s’est passé était une surprise. Je suis venue – et le stand était complètement différent. Tout a changé. Parce qu’aujourd’hui il y avait une première sur le stand de « UNITED EUROPE » – STATE OF MIND – ETAT D’ESPRIT. Et la belle Katia Balandina est venue présenter la collection.
Ce n’est pas une femme, c’est carrément un feu d’artifice. Et elle est vraiment capable d’ensorceler n’importe qui avec ses idées. La première fascinée fut Karine Dubreuil, qui créa tous les parfums de la collection. Puis le grand spécialiste de thé, «la théière » française, Olivier Scala a également été hypnotisé – et chaque parfum est accompagné de son beau mélange de thé parfumé.
Il faut également parler d’une approche intéressante de l’organisation de l’espace dans laquelle les collections State of Mind devraient vivre et être vendues plus tard : Les Salons de Thé et de Parfum. Et en général l’approche de la communication avec les fans de la marque – existants et potentiels.
En fait, je ne suis pas une amatrice de thé, pour moi il n’y a rien de mieux qu’un double expresso, mais les thés State of Mind m’ont surpris.
Je reviens vers les parfums.
Ce sont dix chefs-d’œuvres = dix chansons, dont je ne pouvais pas choisir un favori – parce que chaque nouveau était meilleur. Chaque parfum est un personnage. Chaque parfum est une histoire. Chaque parfum est beau dans son élégance élégante, parfumé avec une auto-ironie encore plus raffinée.
Je ne dirai pas maintenant – combien de temps a duré cette sorcellerie. Il n’y avait pas de temps. Et il n’y avait pas de pavillon bruyant. Il y avait des parfums et des parfums et de thé. Il y avait une vraie vie. Parce que la vraie vie n’est pas dans l’agitation active, mais dans l’oisiveté inspirée.
A propos des parfums, je vous en parlerais plus tard. À propos de tous les dix. Plus tard, dans quelques jours. Ou des semaines. Parce que cela ne tolère pas l’agitation.
Et pour l’instant quelques mots sur l’entourage, accompagnant les parfums et le thé.
Bien sûr, le plus beau design ne sauvera pas le mauvais parfum. Un bon parfum restera bon dans la bouteille la plus simple. Et pourtant, quand tout va bien, tout, quand chaque détail est pensé, quand la vue et le toucher participent à ce sybaritisme – c’est juste un vrai miracle.
Le beau verre des flacons et le cristal des capots sont nobles, avec une couleur étonnamment harmonieuse pour chaque flacon de parfum. Et le logo estampé d’or est une merveille, cachée sur le fond de la bouteille. Et le cristal taillé à froid, une perfection géométrique. Et l’éclairage des bouteilles. Et la boîte à thé cylindrique est en aluminium, couverte d’or à l’intérieur et à l’extérieur finie comme une laque chinoise noire. Dans cette boîte peut être contenu un flacon avec du parfum, ou le thé. Il peut se transformer en une bougie parfumée, ou peut-être en un diffuseur. La boite à thé magique peut même devenir un pot à crayons.
Et en plus il y a des éventails. Oui, ce sont des buvards. Vous dites que l’idée n’est pas nouvelle? Je suis d’accord J’ai eu de tels éventails-buvards pour la première fois le siècle dernier lors de la première de la Dolce Vita de Dior, mais ils auraient pu exister même avant. En ce temps-là, ils étaient exactement des buvards, des choses jetables que vous ramenez à la maison, et ensuite vous les jetez en faisant le ménage. Les éventails State of Mind c’est autre chose. Quoi qu’il en soit celui qu’on m’a offert a directement rejoint les sacs à mains du soir pour mes sorties à l’opéra où il fait souvent trop étouffant.
Je voudrais ajouter un mot de plus en disant que chaque détails dans la marque est exceptionnellement bien pensé. Souvent les marques complètent leurs flacons de grande taille avec des formats «voyage». Cela arrive un an, ou deux, ou trois (voire plus) après le lancement de la collection principale. Ici – tout existe déjà dès le lancement.
C’est tout. « J’arrête la fontaine ». Autrement dit, je me tais pour le moment.
Et vous avez encore quelques jours pour vous rendre à l’Expo Crocus et profiter de cette beauté vous-même. Ou alors bientôt dans les meilleures boutiques.